Approches >

BCD (Behaviour Centred Design)

Nom complet

Conception axée sur le comportement (Behaviour Centred Design).

Origines/affiliation

L’approche BCD a été développée par la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM). Le manuel de BCD est issu d’une série de modules et de webinaires développés pour WaterAid.

Secteurs et comportements ciblés

L’approche BCD a été développée pour le secteur de l’eau, l’hygiène et l’assainissement (EHA), mais a été appliquée à d’autres secteurs liés à la nutrition et à la santé, en particulier pour les nourrissons et les jeunes enfants.

Étapes du processus de CC

L’approche BCD couvre toutes les étapes du processus.

Quelle est la particularité

L’approche BCD est fondée sur une théorie générale du changement qui suggère qu’une intervention réussie de changement de comportement fonctionne en changeant quelque chose dans l’environnement, ce qui modifie ensuite quelque chose dans le cerveau et/ou le corps de la personne cible, ce qui a un impact sur le comportement. L’approche de DBC aide à définir une théorie spécifique du changement pour le(s) comportement(s) concerné(s) et le contexte de l’intervention, puis à concevoir et à mettre en œuvre des interventions qui produisent des surprises dans les environnements dans lesquels les comportements sont pratiqués, stimulent la réévaluation des comportements dans l’esprit et le corps des gens, et aident au rendement des comportements visés.

Théories du CC appuyées

Théorie de l’apprentissage du renforcement // Psychologie de l’évolution (comportement réactif, comportement motivé, contrôle exécutif) // Modèle de détermination du comportement (anciennement appelé modèle “Evo-Eco”) // Focus sur les paramètres comportementaux.

Temps requis

4-6 semaines (1-2 semaines de recherche formative sur le terrain, 1-2 semaines de conception, plus la préparation de chaque étape).

Niveau d’expertise requis

L’approche BCD exige une expertise en recherche en sciences sociales pour la recherche formative, car elle implique une variété de méthodes innovatrices telles que la cartographie motivationnelle, le classement des attributs des produits, la scénarisation et l’ethnographie vidéo. Elle exige la participation de personnes ayant une formation créative à l’étape Créer (conception), particulièrement si la communication constitue une composante importante de l’intervention.

Matériels de formation

Six webinaires dirigés par la LSHTM et WaterAid. Le premier couvre la théorie de CC et les cinq suivants sur chacune des étapes de l’approche BCD.

Langues

Anglais.

Études de cas et exemples

Il y a un certain nombre d’exemples de projets, dont SuperAmma: Promotion du lavage des mains au savon après la défécation par les mères d’enfants de moins de cinq ans en Inde rurale.

Étapes

Analyse

A. Évaluer (Assess en anglais)Ici, les concepteurs du programme commencent par recueillir ce que l'on sait sur les comportements cibles, le public cible, le contexte et les paramètres de l'intervention. A travers la formulation d'un énoncé, on établit ce que l'on sait déjà sur la façon d'atteindre le changement désiré et on présente des hypothèses sur les mécanismes de changement à explorer par la suite.
B. Construire (Build en anglais)Consiste à mener une recherche formative soigneusement ciblée sur un échantillon du public cible pour découvrir ce qui est inconnu et explorer des hypothèses sur les moteurs probables du changement. Contrairement à la recherche formative typique, qui comprend habituellement des entrevues avec des informateurs clés et des groupes de discussion, l'approche BCD fait appel à une variété de méthodes novatrices comme la cartographie motivationnelle, le classement des attributs des produits, la scénarisation et l'ethnographie vidéo dans une " plongée profonde " et rapide auprès des publics cibles. Les idées issues de cette recherche formative sont ensuite classées dans une Théorie du changement et synthetisées dans un "brief" pour la phase suivante.

Conception

C. Créer (Create en anglais)Implique une équipe créative qui conçoit de façon itérative le programme d'intervention et le teste à petite échelle. La créativité est difficile à intégrer dans un processus simple, mais elle est essentielle si l'on veut que les interventions soient suffisamment engageantes et motivantes pour attirer l'intérêt des personnes visées par le projet. Le résultat du processus créatif est un ensemble de matériel d'intervention surprenant et perturbant conçu pour avoir un effet maximal sur le comportement cible.

Implémentation, suivi et évaluation

D. Exécuter (Deliver en anglais)Le paquet d'intervention est ensuite mise en œuvre au moyen d'un ensemble d'activités planifiées qui peuvent comporter des contacts directs et indirects avec le public cible, par divers moyens tels que des travailleurs communautaires, des événements, des médias de masse et/ou sociaux qui conviennent au public cible et servent l'effet recheché. Ce processus d'implémentation fait l'objet d'un suivi pour s'assurer que les leçons tirées de cette expérience peuvent être mises à profit.
E. Évaluer (Evaluate en anglais)Idéalement dans le cadre d'un essai sur le terrain à une échelle qui permet d'évaluer de façon définitive si les processus prévus par la Théorie du changement du programme ont eu lieu. Les leçons tirées de l'évaluation devraient ensuite servir de point de départ à un nouveau cycle d'apprentissage en s'engageant à nouveau dans le processus BCD pour élaborer un nouveau programme.

Documents clés

La documentation n’est disponible qu’en anglais.

Adresse Internet

https://www.lshtm.ac.uk/research/centres-projects-groups/bcd#resources